Contenu principal

Comment lire l'étiquette d'un bidon d'huile moteur ?

Vous avez parfois du mal à vous y retrouver parmi toutes les informations présentes sur l’étiquette d’un bidon d’huile moteur ? Pas de panique, on vous explique comment décrypter tout cela. Suivez le guide ! 

 

Les éléments qui composent l'étiquette d'un bidon d'huile moteur 

1. Nom du produit

2. Logo marque

3. Application, Type d’huile, Bénéfices produits

Ici, l’étiquette de votre bidon d’huile vous renseigne sur le type d’organe à lubrifier, par exemple un moteur ou une transmission. 

Il y a trois grands types d’huiles et leurs bénéfices produits peuvent varier :  

  • Les huiles synthétiques : produites en laboratoire, ce sont les huiles les plus performantes. Elles permettent un meilleur démarrage à froid du moteur et favorisent les économies de carburant. 
  • Les huiles semi-synthétiques : elles sont un mélange des deux autres sortes d’huiles. Moins performantes que les huiles synthétiques, elles affichent cependant un bon rapport qualité/prix. 
  • Les huiles minérales : ce sont les premières huiles qui ont été développées. Elles sont moins chères mais leurs performances sont limitées : elles ne résistent pas très bien à l’oxydation et entraînent des vidanges plus fréquentes.  

4. Motorisation essence et/ou diesel

C’est une information capitale et elle figure généralement bien en vue sur l’étiquette. Elle précise le type de motorisation pour lequel l’huile a été conçue : diesel, essence, moteur turbo ou à injection… 

5. Format

C’est le nombre de litres d’huile que contient le bidon. 

6. Viscosité, Normes et homologations

10W40, 5W40, 20w50… Ces suites de chiffres entrecoupés d’une lettre figurent sur les bidons d’huile moteur. Ces indices, mis en place par la SAE (Society of Automotive Engineers), vous renseignent sur le niveau de viscosité de l’huile moteur. Le premier chiffre précise la fluidité de l’huile à froid : plus il se rapproche de 0, plus l’huile est efficace en hiver. La lettre indique la saison (W pour Winter ou hiver en VF). Le dernier chiffre précise la performance de l’huile à chaud, c’est-à-dire en cas de températures élevées. 

Bon à savoir

Certaines huiles ont un indice de viscosité composé d’un seul chiffre et d’une lettre (exemple : 10W). Il s’agit des huiles monogrades (par opposition aux huiles multigrades dont l’indice comprend deux chiffres). 

Un bidon d’huile moteur vous apporte également des informations sur les normes. Concrètement, la norme européenne ACEA précise pour quel type de moteur (A pour essence, B pour diesel, C pour les moteurs légers avec filtres à particules, E pour les utilitaires et poids lourds) l’huile a été conçue ainsi que ses performances notées de 1 (la plus basse) à 5 (la plus haute). 

7. QR Code

En scannant le QR code présent sur votre bidon, vous avez accès à des conseils concernant l’utilisation et le recyclage de votre huile moteur. 

8. Propriétés du produit et mentions sécurité 

Vous retrouvez ici le détail des propriétés du produit ainsi que les mentions relatives à la sécurité.

9. Etiquette de vidange

L’étiquette de vidange vous permet de noter la date de votre dernière vidange et le kilométrage de votre véhicule afin de bien programmer votre prochaine vidange.

Quelle est la composition de l'huile moteur ?

Vous souhaitez comprendre la composition de l’huile moteur ? Celle-ci peut varier selon les types d’huile mais leur base reste la même : pétrole brut raffiné ou polymères synthétisés en laboratoire.  

  • L’huile minérale est surtout composée d’hydrocarbures. Elle comprend parfois des traces de soufre ou d’azote et reçoit des additifs pour améliorer ses performances. 
  • L’huile de synthèse provient du pétrole raffiné ou d’un laboratoire. Son raffinage plus complexe permet de garder les meilleures molécules. Elle est également enrichie en additifs pour de meilleures performances. 
  • L’huile semi-synthétique est un mélange des deux précédentes avec une part de 30% maximum d’huile de synthèse. 

De nombreux additifs sont ajoutés aux huiles pour booster les performances et la longévité des moteurs. En voici une liste non exhaustive : 

  • Additif antioxydant 
  • Additif détergent 
  • Additif dispersant 
  • Additif anti-mousse 
  • Additif anti-usure 
  • Additif anticorrosion 
  • Modificateur d’indice de viscosité 
  • Additif anti-congelant. 

Bon à savoir

l’huile de vidange usagée est particulièrement polluante. C’est pourquoi il est important de la collecter et de la traiter afin qu’elle ne finisse pas dans la nature. 

Comment choisir entre les différents types d'huile moteur ?

Plusieurs critères peuvent guider votre choix à l’heure de faire la vidange de votre véhicule : 

  • La compatibilité : reportez-vous au carnet d’entretien du véhicule pour savoir quelles huiles sont compatibles avec la motorisation de votre voiture. 
  • Les conditions climatiques : vous n’aurez pas besoin de la même huile si vous roulez dans un pays chaud ou en plein hiver. 
  • Votre mode de conduite : sachez qu’une conduite sportive est plus exigeante pour votre moteur et exige donc une huile de qualité supérieure. 
  • Le prix : c’est un critère important mais gardez en tête qu’une huile performante, certes plus chère à l’achat, a un impact positif sur la longévité de votre moteur. 

Découvrez nos offres et services pour vous accompagner au quotidien

Tous nos conseils pour l'entretien de votre véhicule

Votre accès rapide à nos parcours et rubriques