Contenu principal

Que faire de votre huile moteur ou lubrifiant usagé ?

Vous venez de faire la vidange de votre véhicule et vous ne savez que faire de l’huile moteur récupérée ? Surtout ne la jetez pas dans la nature ! L’huile usagée est particulièrement polluante et il convient de la confier à un collecteur agréé. On vous explique tout dans cet article.

Tout ce qu’il faut savoir sur les huiles usagées

 

Les huiles usagées sont particulièrement polluantes

S’il n’y avait qu’une information à retenir, c’est celle-ci : les huiles usagées sont peu biodégradables. Gardez bien à l’esprit que leur rejet dans l'environnement est particulièrement dangereux pour les systèmes naturels. Exemple : 1 litre d’huile pollue 1 million de litres d’eau !

 

Les huiles usagées se divisent en deux catégories

huile.jpg
  • Les huiles claires, d'origine industrielle et peu détériorées en cours d'utilisation, qui peuvent être facilement régénérées par un procédé de purification simple (filtrage et / ou centrifugation). 
  • Les huiles noires, provenant principalement de la lubrification de véhicules automobiles, qui ont été soumises à des conditions thermiques et mécaniques sévères et de ce fait chargées en métaux et en résidus de combustion et oxydées. Ces dernières sont les plus nocives pour l’environnement.

Bon à savoir : aucune de ces huiles ne doit être confondue avec les huiles solubles usagées et autres fluides aqueux d'usinage, huiles végétales de friture ou mélanges eau-hydrocarbures pour lesquels des méthodes de collecte et d’élimination tout à fait différentes sont utilisées. 

Ce qu’il ne faut surtout pas faire avec les huiles usagées 

Pour ce qui concerne les huiles usagées, liées à une vidange par exemple, vous devez absolument éviter de : 

  • Les jeter dans les puisards, les remblais, les caniveaux ou les égouts. 
  • Les utiliser comme désherbant. 
  • Les utiliser pour la protection des boiseries. 
  • Les utiliser comme combustible de chauffage 

Ce qu’il faut faire avec les huiles usagées avant la collecte 

Lorsque vous changez l’huile de votre véhicule, vous devez disposer d'installations étanches pour stocker les huiles usagées en attente de collecte. Ces installations doivent être accessibles aux véhicules collecteurs. 

 

Et si vous réduisiez vos volumes d’huile usagée ? 

Des vidanges moins fréquentes sont synonymes d’une baisse de la production d’huile usagée. Pour vous aider à réduire ces volumes, nous avons développé des huiles lubrifiantes de haute qualité diminuant la fréquence des vidanges.

 

 

 

Comment sont collectées les huiles usagées ?

 

Une fois que vous avez stocké vos huiles usagées, vous devez les confier à : 

  • Un recycleur agréé 
  • Un centre de recyclage agréé 
  • Un agent agréé pour l’évacuation finale de ces déchets 

 

Après la collecte, le traitement des huiles usagées peut suivre différentes voies : 

  • Les huiles usagées claires sont principalement recyclées. 
  • Les huiles usagées noires sont soit régénérées, soit incinérées dans des cimenteries, soit brûlées dans des centres spécialisés (pour la récupération d'énergie).  

 

Sachez que les conditions de collecte peuvent varier selon les pays. En effet, ils dépendent à la fois du volume d’huile usagée à collecter et du cadre juridique du pays concerné. Vous devez contacter votre distributeur local pour de plus amples informations. 

Cela dit, si vous cherchez une déchetterie en France pour déposer votre huile moteur ou autre lubrifiant usagé, vous pouvez trouver le point de collecte le plus proche sur le site sinoe.org.

 

 

 

  1. Vous pouvez déposer votre huile usagée chez un recycleur agréé

  2. Les centres de recyclage agréés sont des points de collecte très utiles pour déposer vos huiles usagées

  3. N’hésitez pas non plus à contacter un agent agréé pour l’évacuation finale de vos déchets lubrifiants

Découvrez nos offres et services pour vous accompagner au quotidien

Tous nos conseils pour l'entretien de votre véhicule