Skip to content

Faut-il faire l’entretien de sa voiture au garage ou soi-même ?

À l’heure de réaliser certaines opérations d’entretien pour assurer le bon fonctionnement de votre véhicule, vous vous posez peut-être la question de la répartition des tâches : quand faire appel à un professionnel et quand mettre soi-même les mains dans le cambouis ? Nous vous aidons à trancher dans cet article. 

Quand faire appel à un professionnel pour l’entretien de votre voiture ?

Si vous n’êtes pas suffisamment sûr de vous pour entretenir votre voiture seul, alors le garagiste est votre interlocuteur privilégié. Ce professionnel connaît tous les rouages mécaniques et technologiques de votre véhicule. Il peut évidemment s’occuper des niveaux ou de la vidange de votre voiture, mais il peut surtout effectuer des tâches plus techniques : 

Entretien véhicule par un professionnel
  • Le changement des pièces usées : joints, filtres, plaquettes et disques de freins, cardans, lignes d’échappement, pneus, etc. ; 
  • L’entretien et le changement du système de sécurité (amortisseurs et embrayage) ; 
  • Le rechargement du fluide de climatisation : sans connaissances préalables, cette opération peut s’avérer dangereuse ; 
  • Le changement d’une courroie de distribution. 

Une révision régulière du véhicule par un professionnel est obligatoire. Sa fréquence dépend de la marque et du modèle. Reportez-vous au carnet d’entretien du constructeur pour savoir quand réaliser la révision. En général, une voiture essence doit être révisée tous les 15 000 kilomètres, contre 20 000 kilomètres pour un véhicule diesel. 

 

Entretien de votre voiture et garantie constructeur 

Le saviez-vous ?

Tout véhicule neuf est soumis à la « garantie constructeur » d’une durée minimum de deux ans. La garantie couvre les pannes mécaniques, électriques ou électroniques survenues pendant toute sa durée. Pour profiter de cette garantie, vous devez constater l’usure prématurée de certaines pièces malgré un entretien conforme aux préconisations du constructeur. Et vous ne devez pas forcément vous adresser à un concessionnaire agréé pour l’entretien de votre voiture. En revanche, si vous vous charger seul de l’entretien, vous pouvez perdre le bénéfice de cette garantie. 

 

Comment assurer vous-même l’entretien de votre véhicule 

Pour des raisons financières ou parce que vous avez la fibre mécanique, vous souhaitez vous charger de l’entretien de votre voiture. Si vous êtes aguerri en la matière, vous ne devriez pas trop avoir de souci pour commencer votre révision. En revanche, si la dernière fois que vous avez ouvert le capot de votre auto remonte au jour du passage de votre permis, nous vous invitons à commencer par les opérations suivantes. 

 

Contrôlez les niveaux des liquides 

Huile moteur, liquides de refroidissement, de freins et de direction, liquide lave-glace…Vérifiez régulièrement les niveaux des liquides de votre véhicule. Et réapprovisionnez celui-ci avec le bon produit en vous référant à son carnet d’entretien. 

 

Vérifiez l’éclairage 

Une des premières opérations à réaliser pour entretenir votre voiture est de vérifier vos phares. Qui n’a jamais croisé une voiture borgne, roulant avec un seul phare en état de marche ? Pourtant, circuler avec un éclairage défectueux peut faire l’objet d’une amende en cas de contrôle. Lors de votre vérification, inspectez donc tous vos dispositifs d’éclairage et de signalisation. Si vous détectez une ampoule faible : changez-la. 

Notre conseil : ayez toujours une boîte d’ampoules neuves dans votre coffre. Elle pourrait vous dépanner à tout moment. 

 

Examinez les essuie-glaces 

Votre visibilité au volant dépend de la propreté du pare-brise : moins il est propre, plus votre sécurité, celle des passagers et des autres usagers de la route est menacée. Pensez à bien vérifier l’état de vos essuie-glaces : une lame de caoutchouc craquelée, une pression du balai mal répartie ou un voile déposé après passage des essuie-glaces sont des indicateurs précieux concernant le niveau d’usure de vos essuie-glaces. Veillez également à remplir votre réservoir de lave-glace. 

 

Contrôlez l’état des pneus 

Un pneu mal gonflé peut engendrer une surconsommation de carburant et augmenter les risques d’accident. Nous vous invitons donc à vérifier régulièrement l’état de vos pneus. Le cas échéant, à les regonfler dans la station de gonflage la plus proche.  

 

Changez la batterie en faisant attention aux polarités 

Vous vous croyez incapable de changer une batterie ? Pourtant, cette opération est très simple. Une fois la voiture garée sur une surface stable et plate, et le frein à main enclenché, ouvrez le capot, repérez l’emplacement de la batterie et des pôles « + » et « - ». Débranchez en premier le « - » puis le « + », dévissez vis et boulons et remplacez la batterie usagée par la nouvelle. Veillez à respecter les polarités en connectant en premier la borne positive. 

 

Et les opérations plus complexes ? 

Certaines opérations d’entretien sont un peu plus difficiles à mettre en œuvre sans pour autant être irréalisables. C’est le cas notamment de la vidange.  

Pour ce faire, videz le réservoir d’huile usagée pour la remplacer par une neuve afin de prolonger le bon fonctionnement du moteur de votre voiture. Sachez que pour entretenir votre voiture sans aide extérieure et réaliser une vidange, vous devez posséder un minimum d’accessoires : des outils adaptés comme un jeu de clés et une clé à sangle, un réceptacle à huile usagée, un système de levage sécurisé et un joint. Il est également nécessaire de changer le filtre à huile en parallèle. 
 

Bon à savoir : idéalement, le niveau d’huile doit être vérifié toutes les semaines. La jauge ne doit jamais dépasser le maximum. Intervenez si vous constatez une baisse importante ou faites appel à un professionnel. 

 

 

Tous nos conseils pour l'entretien de votre véhicule