Skip to content

Comprendre les sources de sa consommation d’énergie

La consommation d’énergie représente une part importante des dépenses d’un foyer et s’élève souvent à plusieurs centaines d’euros par an. Elle est nécessaire pour s’éclairer et se chauffer mais certains appareils sont plus énergivores que d’autres. Il est donc important de mieux comprendre quelles sont les principales sources de consommation si on souhaite réduire sa facture. Alors, quels sont les appareils qui consomment le plus ? Et existe-t-il des sources de consommation d’énergie auxquelles vous ne pensez pas ?

 

La consommation d’énergie

 

À combien s’élève en moyenne la facture énergétique pour un foyer ?

L’électricité est une énergie qui coûte cher pour les foyers français. Au dernier trimestre 2020, c’est l’énergie qui détient le prix du kWh le plus élevé (0,17 € TTC)

Comparatif du prix du kWh des énergies en 2020 

⦁    Pétrole : 18 centimes par kWh
⦁    Électricité : 17 centimes par KWh
⦁    Gaz : 13 à 15 centimes par kWh
⦁    Fioul : 9 centimes par kWh
⦁    Gaz naturel : 7,5 centimes par kWh

En 2019, la consommation moyenne d’électricité était de 4 590 kWh pour un ménage (soit 2,2 personnes), ce qui représente une facture annuelle de 831 euros par an. Cette importante facture s’explique par le simple fait que cette énergie est utilisée dans la quasi-totalité des logements pour se chauffer, s’éclairer, chauffer l’eau et faire fonctionner les appareils électroménagers.
Cependant des appareils sont plus gourmands en énergie. Selon un rapport de l’Agence de la transition écologique (ADEME), les 2/3 des consommations concernent le chauffage du logement.

repartition-moyenne-des-consos-energetiques

Répartition moyenne des consommations énergétiques d’un ménage français.
Source : ADEME

Chauffage, chauffe-eau : quelles sont leur consommation en énergie ?

Le chauffage

Le chauffage électrique est vorace. La consommation moyenne est de 1 000 kWh par an pour seulement un appareil. Ce type de chauffage représente plus de 60% de la consommation d’énergie d’un foyer.
Cette consommation très élevée est liée à plusieurs paramètres : 
⦁    la surface d’habitation à chauffer ;
⦁    la qualité de l’isolation thermique ;
⦁    les habitudes de consommation du ménage, certaines personnes ont tendance à trop chauffer et à oublier de baisser le chauffage quand la pièce est vide.
Pour réduire la consommation en énergie de vos chauffages, il est conseillé de les entretenir ou bien de les changer s’ils sont trop vieux.

 

Le chauffe-eau

Moins énergivore que le chauffage, le chauffe-eau représente cependant lui aussi une part importante de la consommation d’énergie dans un foyer. En effet, sa consommation énergétique est environ de 800 kWh/an pour une seule personne. Le chauffe-eau représente plus de 20 % de la facture.
Cette consommation du chauffe-eau dépend : 
⦁    du nombre d’occupants dans le domicile ;
⦁    des habitudes de consommation (nombre de bains, durée des douches, etc…).
Plusieurs possibilités s’offrent à vous si vous souhaitez réduire la consommation de votre chauffe-eau. Vous pouvez privilégier un abonnement avec tarif heures creuses pour les gros ballons classiques, opter pour un chauffe-eau intelligent qui s’adapte à vos besoins, ou bien simplement prendre des douches. 

 

Quelle est la consommation énergétique des appareils électroménagers ?

⦁    Un four électrique entraine une forte consommation énergétique. Cette dernière dépasse en moyenne les 1 000 kWh/an. Cette absorption d’énergie est causée par la puissance du système de résistances. Ce poste de dépense peut varier selon le nombre d’occupants ou bien les habitudes de consommations (durée et fréquence de l’usage du four). 
Pour réduire la consommation énergétique de votre four, vous pouvez utiliser un appareil à chaleur tournante avec auto-nettoyage par catalyse. Les micro-ondes combinés sont aussi à favoriser puisqu’ils diminuent le temps de cuisson des aliments et donc la consommation en énergie.

⦁    Une plaque de cuisson consomme entre 500 et 1000 kWh/an
Les plaques à induction sont une bonne alternative pour réduire votre consommation énergétique. Ces dernières chauffent plus rapidement : jusqu’à 20 % d’énergie en moins sur votre facture par rapport à une plaque électrique classique.

⦁    Les réfrigérateurs-congélateurs consomment entre 125 et 500 kWh/an
Pour réduire la consommation en énergie de votre réfrigérateur-congélateur, il vous est conseillé de ne pas placer de plats chauds à l’intérieur, retirer les cartons d’emballages, nettoyer la grille arrière, dégivrer régulièrement et ouvrir les portes le moins longtemps possible.

⦁    Le lave-vaisselle consomme en moyenne 250 kWh/an
Pour limiter l’impact de votre lave-vaisselle sur votre consommation d’énergie, vous pouvez attendre qu’il soit bien rempli pour lancer un cycle et privilégier le mode éco sans séchage.

⦁    Les lave-linges dernières générations ont une consommation énergétique modérée, ces derniers sont passés sous la barre des 200 kWh/an
Pour adoucir la consommation d’énergie de votre appareil, vous pouvez remplir au maximum le tambour, favoriser le mode éco et le lavage à 30° quand c’est possible.

⦁    Les sèche-linges, contrairement aux lave-linge, ont une consommation qui avoisine les 350 kWh/an
Pour réduire la consommation de votre sèche-linge, vous pouvez essorer le linge au maximum avant de lancer l’appareil et privilégier une température de séchage modérée.

De manière générale, vous pouvez aussi limiter votre consommation d’électricité en décidant d’acheter des appareils plus performants. En effet, l’étiquetage énergétique présent en magasin vous permet d’identifier les modèles les plus gourmands en énergie afin de favoriser les appareils éco-responsables.

 

 

La consommation d’énergie

 

L’éclairage est-il énergivore ?

Une ampoule seule consomme peu d’électricité, mais un foyer en compte parfois des dizaines.
La consommation de toutes les lampes se situe entre 325 et 450 kWh par an pour un ménage. L’éclairage représente ainsi 13 % de la consommation électrique du foyer. Attention aux lampes à halogène qui consomment jusqu’à 200 kWh/anPour faire baisser sa note d’électricité, il est conseillé de passer aux ampoules à basse consommation. Même si leur prix est élevé, leur durée de vie est 6 à 7 fois supérieure que des ampoules classiques et elles réalisent jusqu’à 80 % d’économie.

 

 

Que représente la consommation énergétique des appareils en veille ?
 

Deux types de consommations « cachées » sont à distinguer :

Consommation de veille

Chargeur de téléphone, ordinateur portable, télévision, box internet… Ces appareils ont tendance à se faire oublier mais leur consommation énergétique a un certain impact sur la facture d’électricité. Selon l’ADEME, l’ensemble des appareils en veille d’un foyer représente une puissance moyenne de plus de 50 Watts. Supprimer les veilles de ces derniers permet de réaliser une économie d’environ 80 euros par an.             
Plusieurs solutions sont à adopter pour assurer un débranchement simple et rapide des appareils électriques : 
⦁    la multiprise munie d’un interrupteur principal permet d’éteindre en une seule fois tous les appareils qui y sont branchés ;
⦁    la multiprise coupe veille qui permet de couper automatiquement l’alimentation des appareils mis en veille qui y sont branchés ;
⦁    La prise « maître/esclave » qui permet d’éteindre en une fois tous les équipements périphériques branchés à un appareil électrique donné en mettant ce dernier hors tension. 
Même si un débranchement des appareils en veille est recommandé, cette action trop souvent répétée peut altérer les appareils.

La véritable consommation cachée

Ce type de consommation concerne les appareils qui restent raccordés en permanence au secteur et que personne ne pense à débrancher (exemples : machine à laver, sèche-linge, photocopieur, machine à café, etc…).                                                      

Cette consommation cachée ajoutée aux appareils laissés en veille représenteraient plus de 10 % de la facture énergétique d’un ménage.                                        

À l’inverse des appareils en veille, le débranchement pour un lave-vaisselle, un sèche-linge ou bien un lave-linge n’est pas conseillé.    

                                                    

 

Faites le plein d'actualités avec TotalEnergies !


Recevez chaque mois nos conseils, offres et bons plans...    

Je m'inscris à la Newsletter !