Skip to content

Economies d'énergie, transition écologique... tout savoir sur le compteur intelligent Linky !

Destiné à moderniser les réseaux électriques et à mieux gérer et maîtriser la consommation énergétique des ménages, le compteur Linky s’installe progressivement dans les foyers français. Comment fonctionne-t-il ? Quels sont ses avantages ? Est-il obligatoire ? On vous en dit plus !

 

Qu’est-ce que le compteur Linky ?

Linky, c’est une nouvelle génération de compteur électrique, communiquant et déployé par Enedis (ex-ERDF). Selon l’opérateur, quelque 35 millions de compteurs intelligents seront installés d’ici fin 2022. Linky remplace du matériel devenu obsolète, certains compteurs ayant plus de 40 ans ! Surtout, à l’heure de la transition énergétique, il vise à permettre aux foyers de mieux maîtriser leurs consommations et de réduire leur facture d’électricité. 

 

Concrètement, le compteur Linky fonctionne grâce à la technologie dite du courant porteur en ligne (CPL) que l’on utilise déjà quotidiennement dans nos foyers, avec nos box internet par exemple. Elle permet à un appareil de fonctionner sans avoir besoin de réaliser des travaux de câblage. Avec Linky, le CPL rassemble et transmet quotidiennement les données de consommations à un concentrateur qui les transfère ensuite, via le réseau de téléphonie, jusqu’au système informatique du fournisseur d’énergie et du gestionnaire de réseau. 

Les avantages du compteur Linky

Ce compteur intelligent présente de nombreux atouts : 

 

  • Gain de temps pour l’opérateur et l’usager puisque le relevé des consommations se fait à distance, sans intervention physique. 
  • Accès aux consommations en temps réel, ce qui permet de mieux les contrôler et d’identifier des leviers d’économie. 
  • Facturation plus précise, et possibilité de modifier la puissance ou ses options tarifaires directement depuis le compteur. 
  • Détection plus rapide des éventuels dysfonctionnements ce qui permet à l’opérateur d’intervenir dans des délais raccourcis.  

Malgré ces avantages, le compteur Linky fait débat depuis son lancement en 2015. Beaucoup d’usagers ont en effet exprimé leurs craintes et interrogations, notamment sur l’impact des champs magnétiques sur la santé. Enedis s’est expliqué, affirmant que « le compteur Linky n’induit pas davantage de champs électromagnétiques que l’ancien compteur. Il engendre même une exposition très inférieure à celle de la plupart des appareils électroménagers courants : Linky émet moins qu’une ampoule basse consommation ou qu’un grille-pain ». Des propos confirmés par des études indépendantes de l’Agence nationale des Fréquences (ANFR), de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (ANSES) et du Laboratoire National de métrologie et d’Essai (LNE). 

De même, des inquiétudes concernent la protection de la vie privée, le compteur collectant des données personnelles. La Commission national informatique et libertés (CNIL) s’est emparée du sujet et a notamment incité les opérateurs à mettre en place un nouveau parcours de consentement et une nouvelle politique de conservation des données. 

 

Installer un Linky est-il obligatoire  ? 

La réponse est oui. Si certains particuliers opposés au déploiement des appareils connectés bloquent l’accès à leur compteur, cette situation ne peut pas durer. En effet, l’installation des compteurs Linky est obligatoire et même prévue par la loi. Comme le précise l’article 29 de la loi de transition énergétique : « Les propriétaires et les syndics de copropriété doivent permettre aux opérateurs des distributeurs d’électricité et aux opérateurs des sociétés agissant pour leur compte d’accéder aux ouvrages relatifs à la distribution d’électricité ». Autrement dit, faciliter également l’accès aux compteurs. Ces derniers n’étant pas la propriété des foyers, il n’est de toute façon pas possible de refuser un quelconque accès au compteur. Une bonne nouvelle toutefois : l’installation du compteur est prise en charge par Enedis et ne coûte rien à l’usager.

Un compteur intelligent également pour le gaz 

Linky a un cousin… baptisé Gazpar, déployé par GRDF et dédié à nos consommations de gaz. Deux fois par jour en seulement une petite seconde, il transmet vos index de consommation de gaz naturel à votre fournisseur d’énergie. Les données sont communiquées via un réseau GPRS, un standard proche des réseaux utilisés pour la téléphonie mobile. Il présente le même type d’avantages que Linky : 

  • Accès à ses consommations de gaz en temps réel. 
  • Facturation plus précise. 
  • Possibilité de paramétrer des alertes. 

Comme pour Linky, les frais d’installation sont pris en charge par l’opérateur et l’usager n’a rien à payer. 

Découvrez nos offres et services pour vous accompagner au quotidien

Tous nos conseils sur les énergies de votre habitat