Contenu principal

Quels sont les différents types d’électricité ?

Indispensable dans nos foyers, l’électricité est produite de différentes manières. Si la France est connue pour sa forte dépendance au nucléaire, le mix énergétique tend de plus en plus vers les énergies vertes, l’éolien et l’hydraulique notamment. Gros plan sur les différents types d’électricité disponibles dans le bouquet énergétique français et l’ambition affichée par le gouvernement d’atteindre 32 % d’énergies renouvelables dans la consommation totale d’ici 2030.

L’électricité issue des énergies fossiles

Le pétrole, le gaz et le charbon en net recul

Les énergies fossiles, qui peuvent provenir, comme le charbon ou le gaz, de la lente décomposition d’éléments vivants, s’opposent aux énergies renouvelables. Elles ne sont pas inépuisables et sont menacées d’épuisement. Il est possible de produire de l’électricité à partir de différents énergies fossiles, comme le charbon, le fioul, le gaz. Le pétrole est souvent la première ressource associée au terme d’énergie fossile. Le fioul, dérivé de l’anglais fuel, est un combustible liquide provenant du pétrole. Mais son utilisation en France pour la production d’électricité a connu une baisse significative, au même titre que l’utilisation du charbon et du gaz, également émetteurs de dioxyde de carbone. En 2021, seulement 7 % de la production électrique était issue des énergies thermiques fossiles (source : RTE, Réseau de transport d’électricité). 

La dépendance française au nucléaire

L’énergie nucléaire s’appuie, elle aussi, sur une ressource non renouvelable : l’uranium. Ce métal radioactif nécessaire à la production de l’électricité dans les centrales nucléaires fait lui aussi partie des énergies fossiles. Le gouvernement français a annoncé son souhait de diminuer la part du nucléaire dans le bouquet énergétique français. En 2021, le nucléaire représentait 69 % de l’énergie consommée dans l’Hexagone (source : RTE). Si l’énergie atomique présente l’avantage de ne pas émettre de CO2, en revanche le stockage et le traitement des déchets radioactifs posent problème. 

 

L’électricité issue des énergies renouvelables

La France a décidé d’accélérer le développement des énergies renouvelables pour produire de l’électricité et verdir son mix énergétique. La programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) prévoit notamment que, dès 2030, les énergies renouvelables représenteront 40 % de la production d’électricité du pays. On distingue différentes énergies renouvelables permettant de produire de l’électricité verte.

 

L’énergie hydraulique

L’énergie hydraulique est la première source de production d’énergie verte en France. En 2021, les centrales hydroélectriques ont fourni 12 % de l’électricité consommée dans l’Hexagone (source : RTE). Cette énergie se base sur la force de l’eau, soit grâce à la hauteur de la chute d’eau soit par le débit des fleuves et rivières. L’hydroélectricité est exploitée depuis le XIXe siècle dans l’Hexagone. En plus d’être une énergie renouvelable très économique, l’énergie hydraulique a l’avantage de ne produire aucun gaz à effet de serre. 

 

L’énergie éolienne

Exploitant l’énergie du vent pour produire de l’électricité, les éoliennes s’installent progressivement sur le territoire. En 2021, cette énergie renouvelable représentait près de 8 % de la production électrique totale en France (source : Ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires). On dénombre aujourd’hui quelque 8 000 éoliennes terrestres, l’éolien en mer étant par ailleurs un levier majeur de développement de cette énergie. L’objectif des pouvoirs publics est ainsi d’atteindre une capacité installé d’éolien en mer d’environ 5 GW en 2028. 

 

L’énergie solaire et la biomasse

La part d’énergie solaire dans la production d’électricité continue de progresser et atteignait 3 % du total en 2021 (source : RTE). Deux types d’énergies solaires existent : l’énergie solaire photovoltaïque qui transforme en électricité le rayonnement solaire et l’énergie solaire thermodynamique basée sur la chaleur du rayonnement. 

Enfin, la biomasse représentait quant à elle 1,8 % de la production électrique. Déchets organiques d’origine agricole, industrielle ou domestique, l’énergie par biomasse recycle ces matières en produisant chaleur et électricité.

La biomasse 

Pour produire de l’électricité, il est également possible de recycler les déchets organiques, d’origine agricole, industrielle ou domestique. On parle alors de biomasse, qui représentait en 2021 quelque 2 % de la production globale d’électricité en France (source : RTE).

 

Pour rappel : quels sont les objectifs du plan climat ?

Parmi les objectifs du plan climat proposé par le gouvernement figure la diminution de la part du nucléaire dans la production d’électricité. Et pour cause, l’électricité issue aujourd’hui des centrales nucléaires françaises représente 75 % de l’énergie produite dans l’Hexagone. L’objectif est de ramener à 50 % la part du nucléaire en France à l’horizon 2025. Pour ce faire, le gouvernement entend donc mettre l’accent sur les énergies vertes. Pour aller plus loin, le plan climat entend même porter à 32 % la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique d’ici 2030. À terme, les autorités françaises souhaiteraient remplacer totalement l’énergie nucléaire par des sources d’énergies renouvelables. 

 

Découvrez nos offres et services pour vous accompagner au quotidien

Tous nos conseils sur les énergies de votre habitat

Votre accès rapide à nos parcours et rubriques