Skip to content

L’hydrogène, énergie alternative de demain au service de la mobilité professionnelle

Encore naissante, la filière de l’hydrogène est promise à un bel avenir en France au cours des prochaines années. Le plan de relance annoncé en septembre dernier par le Gouvernement prévoit de déployer 7,2 milliards d’euros d’investissements en faveur de cette énergie entre aujourd’hui et 2030, dont 2 milliards en 2021 et 2022.

L’objectif ? Equiper le territoire national des infrastructures suffisantes pour permettre le recours aux véhicules hydrogène. Cela concernerait la mise en place de stations-services associées à des unités de production et de stockage pour couvrir les besoins en hydrogène des transports routiers (voitures, bus, cars, camions), maritimes et ferroviaires.

 

infographie hydrogene

Déjà 32 stations-services hydrogène opérées par le Groupe TotalEnergies en Allemagne

Chez TotalEnergies, nous possédons une solide expérience dans le secteur de l’hydrogène que nous mettons au service de la mobilité de vos entreprises. En 2015, aux côtés de 5 autres acteurs, nous avons créé la joint-venture H2 Mobility Germany dans le but de développer la filière sur l’ensemble du territoire allemand. Une initiative qui porte ses fruits puisque ce sont actuellement 86 stations à hydrogène qui sont installées outre-Rhin, dont 26 sont des stations par TotalEnergies (23 opérées par la joint-venture, 3 directement par Total). Ces dernières sont d’ailleurs accessibles avec la carte de TotalEnergies multi-énergies Eurotrafic pour vos déplacements entre la France et l’Allemagne !

 

La filière hydrogène en cours de construction en France

La filière française d’hydrogène doit encore relever de nombreux défis pour que le recours au carburant hydrogène soit rentable pour la mobilité lourde : prix plus compétitifs, validation des technologies de piles à combustibles pour les véhicules poids lourds encore à l’état de prototypes chez plusieurs constructeurs spécialisés…

Le savoir-faire et les investissements de TotalEnergies en France commencent toutefois à payer, à l’image de la station hydrogène installée par nos équipes entre janvier et mars 2020, et inaugurée par l’Automobile Club de l’Ouest en juillet dernier au Mans. Autonome et télésurveillée, cette dernière permet d’assurer l’avitaillement d’un bus hydrogène et de deux véhicules légers à hauteur de 350 bars.

Nous souhaitons aller plus loin dans les prochaines années en mettant à profit notre expertise tout au long de la chaîne de valeur de l’hydrogène pour vous assurer un accompagnement garant de la réussite de vos projets futurs :

  • Conseil sur la réalisation de vos projets
  • Construction et mise en service des stations
  • Financement avec l’expérience de notre filiale Green Flex, entreprise française experte dans la transition environnementale et sociétale des entreprises et des collectivités
  • Approvisionnement de tous les sites, qui fait partie intégrante du cœur de métier historique de TotalEnergies
  • Opération et maintenance des stations hydrogène équipées

 

 

Fabrication de l’hydrogène : la volonté pour TotalEnergies d’une énergie produite de manière renouvelable

Actuellement, deux modes de production sont utilisés pour la production d’hydrogène :

  • Le reformage du gaz naturel (CH4), chauffé en présence de vapeur d’eau, provoque une réaction chimique à l’origine de dihydrogène (H2) et de dioxyde de carbone (CO2).
  • L’électrolyse de l’eau, qui dissocie l’eau en dihydrogène (H2) et en dioxygène (O2) grâce à un courant électrique.

Chez TotalEnergies, nous imaginons le modèle de demain pour une fabrication à faible empreinte carbone de l’hydrogène. Cela se traduit par différents projets tels que :

  • Le recours au captage du CO2 produit lors du reformage du gaz naturel,
  • La génération d’hydrogène vert en raffinerie ou à proximité directe des stations-services grâce à une électrolyse basée sur une électricité d’origine solaire ou éolienne.

 

Voitures et véhicules hydrogène : des avantages indéniables pour la mobilité professionnelle

Aucune émission de polluants ou de dioxyde de carbone à l’échappement : les véhicules hydrogène s’inscrivent à merveille dans la dynamique de transition écologique en cours. Ces derniers sont ainsi exemptés des restrictions de circulation renforcées au fil des années en France, dans le cadre du renouvellement énergétique des parcs en circulation.

Les véhicules à hydrogène assurent des performances égales à leurs homologues thermiques, tout en étant bien plus discrets que ces derniers. Ils garantissent ainsi des déplacements silencieux en zone urbaine.

L’hydrogène offre une autonomie satisfaisante pour un avitaillement en quelques minutes

A titre indicatif, la consommation moyenne du moteur hydrogène d’un véhicule léger permet de parcourir environ 100 kilomètres avec 1 kilo de ce carburant. Pour les camions hydrogène encore en cours d’expérimentation, les espoirs tablent sur une autonomie comprise entre 600 et 800 kilomètres, ce qui les met au niveau des modèles roulant au diesel ou au gaz naturel comprimé (GNC).

Des performances séduisantes auxquelles s’ajoutent la rapidité pour remplir le réservoir d’une voiture hydrogène : 5 minutes environ suffisent en station pour avitailler votre véhicule ! Faire le plein d’un véhicule hydrogène se révèle aussi simple et sécurisé que pour un véhicule fonctionnant au gaz naturel comprimé (GNC).

La station H2 du Mans

MissionH24

La carte TotalEnergies multi-énergies

Nos autres solutions poids lourds

 

Découvrez les autres nouvelles énergies pour la mobilité :