Skip to content

Contrôle, gonflage et pression d'un pneu : TotalEnergies vous conseille

Des pneus en bon état et bien gonflés sont essentiels pour circuler en toute sécurité. Quand les contrôler ? Comment les gonfler efficacement ? Ne vous mettez pas la pression, on vous explique tout !

Garder ses pneus à la bonne pression

 

Des pneus gonflés à une bonne pression offrent une meilleure adhérence à la route, améliorant ainsi votre sécurité et celle des autres. Il est recommandé de les contrôler une fois par mois ou tous les 1 000 kilomètres et systématiquement avant de faire un long trajet. Les véhicules les plus récents sont équipés d’un voyant qui s’allume lorsqu’un ou plusieurs pneus sont sous-gonflés. 

Pour savoir quelle est la bonne pression de vos pneus, référez-vous au manuel du conducteur ou regardez l’étiquette qui se trouve, selon les modèles, dans le montant de la portière conducteur ou au niveau de la trappe à carburant. 

Vous pourrez ensuite les gonfler chez vous si vous disposez d’un compresseur avec un manomètre, chez votre garagiste ou dans une station-service. La majorité des stations TotalEnergies sont équipées pour vous permettre de vérifier la pression de vos pneus et de les regonfler dans les meilleures conditions.

 

 

Gonflage des pneus : comment procéder

Au moment de gonfler vos pneus, profitez-en pour vérifier leur état. Pour cela, contrôlez le témoin d’usure présent à l’intérieur des rainures : si la surface du pneu est au niveau du repère, ou que ce dernier n’est plus visible, c’est le signe que vos pneus sont lisses et donc usés. Inspectez également les flancs : coupure profonde, bosse visible, déformation de la bande de roulement… sont autant de signes d’un pneu défectueux qui doit être rapidement remplacé.

 

 

Gonfler vos pneus est une opération simple et rapide : 

  • Dévissez le capuchon qui protège la valve. 
  • Enfoncez totalement l’embout du gonfleur pour éviter toute fuite d’air. 
  • Vérifiez au manomètre la pression indiquée et corrigez-la en utilisant les boutons + ou -. 
  • Une fois votre pneu à la bonne pression, retirez l’embout et revissez soigneusement le capuchon sur la valve. 

Quelques précautions supplémentaires s’appliquent : 

  • Gonflez vos pneus à froid. Si cela n’est pas possible et que vous venez de rouler, augmentez la pression de 0.3 bar par pneu par rapport aux valeurs préconisées par le constructeur. 
  • Ajoutez 0.3 bar par pneu si vous allez effectuer un long trajet sur autoroute. De même, ajoutez 0,2 bar en hiver par rapport à la pression indiquée dans le carnet d’entretien. 
  • N’oubliez pas de gonfler la roue de secours. 
  • Conservez une bombe anti-crevaison dans votre véhicule : vous en trouverez en station TotalEnergies ou sur notre e-Boutique

Pour réaliser cette opération, vous pouvez vous rendre dans une station TotalEnergies équipée d’un espace Speedy, notre partenaire expert des pneumatiques. Nos équipes vérifieront la pression de vos pneus et l’ajusteront si nécessaire : n’hésitez pas c’est une prestation gratuite !

 

 

Pneus mal gonflés : des risques importants

Selon une étude menée par le magazine Auto Plus, près de 40 % des automobilistes français circulent avec une à deux roues sous-gonflées. Un chiffre loin d’être anodin car rouler avec des pneus qui ne sont pas à la bonne pression présente de nombreux risques :

 

  • Perte d’adhérence, notamment sur routes mouillées ou enneigées, entraînant un risque accru d’aquaplaning. 
  • Augmentation de la distance de freinage. 
  • Risques d’usure prématurée, d’éclatement et de crevaison. 
  • Augmentation de la consommation de carburant.

Des pneus sous gonflés peuvent par ailleurs favoriser le flatspotting, ou aplatissement du pneu. Ce phénomène de déformation peut avoir d’autres causes :  

  • Durée du stationnement : plus elle est longue, plus le risque de déformation est important. 
  • Température extérieure : les changements de températures, principalement le froid, raidissent le caoutchouc et durcissent la gomme. Le pneu se fige ce qui participe au flatspotting. 
  • Un véhicule trop chargé.

Quelques précautions peuvent être prises pour limiter le flatspotting. Si possible, évitez d’exposer vos pneus à des conditions météo extrêmes et ne stationnez pas une voiture trop lourdement chargée sur des pneus sous-gonflés. Enfin, si vous récupérez votre automobile après un long stationnement, il est vivement recommandé de vérifier la pression des pneus et de la corriger si nécessaire.

 

 

 Découvrez nos offres et services pour vous accompagner au quotidien

Tous nos conseils pour l'entretien de votre véhicule.