Contenu principal

Plusieurs aides financières peuvent vous permettre de réaliser des travaux de rénovation énergétique : MaPrimeRénov’, les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE), l'éco-prêt à taux zéro, la TVA à 5,5 % ou les aides des collectivités locales.

Vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation énergique ? Vous pouvez bénéficier de plusieurs aides financières pour mener à bien votre projet :

  • MaPrimeRénov’ : le montant de cette aide, versée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah) finance l'installation d'un système de chauffage ou d'eau chaude sanitaire décarboné, en complément ou non de travaux d'isolation. À destination des particuliers et des copropriétés elle est scindée en trois parcours :  par geste, accompagné, copropriété. Cette aide est attribuée sous conditions de ressources (modeste, très modeste, etc.), de recourir à un professionnel conventionné RGE pour la réalisation des travaux et des gains énergétiques qui en résultent. Son montant varie en fonction des revenus du ménage et de la nature des travaux réalisés.
  • Les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), notamment les primes Coup de pouce isolation et/ou chauffage. Financée par les fournisseurs d’énergie comme TotalEnergies, l’aide varie notamment en fonction du niveau de ressources du foyer.
  • L'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) : il s’agit d’un prêt délivré par les banques et sociétés de tiers-financement, pouvant aller jusqu’à 50 000 euros et à taux nul remboursable sur 15 ou 20 ans (sous conditions). Il est destiné à financer des travaux de rénovation permettant un gain d’amélioration énergétique d’au moins 35 %. Les éco-PTZ complémentaires peuvent être souscrits dans les 5 ans suivant l’émission du premier prêt, Couplés à d'autres aides (Anah, MaPrimeRénov'), ce type de prêt ne nécessitent de fournir descriptifs, devis ou factures supplémentaires pour en bénéficier, seule la décision d'octroi de la subvention couplée est suffisante.
  • La TVA à un taux réduit de 5,5 % s’applique aux travaux de rénovation énergétique réalisés dans un logement achevé depuis plus de 2 ans.
  • Les aides locales : certaines collectivités locales – commune, département ou région – peuvent vous apporter une aide financière complémentaire pour vos travaux.

Vous pouvez bénéficier de cette aide pour des travaux d’isolation thermique, l’installation d’équipements permettant de réaliser des économies d'énergie, ou encore l’achat d’équipements de production d'énergie utilisant une source d'énergie renouvelable.

 

Des offres et des conseils pratiques vous attendent ici