Skip to content

Nouveaux véhicules Diesel : tout ce qu’il faut savoir sur l’AdBlue®

Les véhicules Diesel sont connus pour rejeter des émissions polluantes, qui représentent un risque pour l’environnement et la santé. Afin de neutraliser les émissions des polluants règlementés, des solutions comme le système SCR (Selective Catalytic Reduction) ont fait leur apparition ces dernières années sur les véhicules Diesel, à commencer par les poids lourds. Pour fonctionner, le SCR a besoin d’un apport en AdBlue®. Qu’est-ce que l’AdBlue® ? TotalEnergies vous explique tout ce qu’il faut savoir. 

AdBlue®, une solution pour les nouveaux véhicules Diesel

Depuis 2019, tous les nouveaux véhicules légers Diesel sont équipés d’un système de traitement des émissions des oxydes d’azote (NOx). Le système le plus répandu chez les constructeurs automobiles est la technologie SCR (Selective Catalytic Reduction ou réduction sélective catalytique, en français) qui a besoin d’ammoniac, créé par l’AdBlue®, pour fonctionner.

 

Qu’est-ce que l’AdBlue® ? 

AdBlue® est un liquide stocké dans un réservoir spécial qui est séparé de celui pour le carburant. Cette solution est composée à 67,5 % d’eau déminéralisée et à 32,5 % d’urée de haute pureté. Ce liquide n’est nécessaire que pour les véhicules Diesel dotés de la technologie SCR.

Cette solution permet de transformer au moins 85 % des oxydes d’azote émis par les motorisations Diesel en vapeur d’eau et d’azote inoffensif. 

 

Comment AdBlue® réduit les émissions d’oxydes d’azote d’un véhicule Diesel ?

Avec AdBlue®, la transformation des polluants en azote et vapeur d’eau se fait en 3 étapes : 

  • 1) AdBlue® est injecté dans le tuyau d’échappement en amont du catalyseur SCR ;
  • 2) L’urée se décompose en ammoniac avec la chaleur ;
  • 3) Les oxydes d’azote provenant du moteur sont changés en azote inoffensif (principal composant de l’air que l’on respire) et en vapeur d’eau, par réaction chimique avec l’ammoniac dans le catalyseur SCR.
adblue comment ça marche

 

Comment utiliser AdBlue® dans son véhicule Diesel ?

Comme indiqué précédemment, l’AdBlue® est à ajouter dans un réservoir séparé de celui réservé au gazole. La position du réservoir dédié à AdBlue® dépend du modèle de voiture que vous possédez. Certains constructeurs automobiles l’ont placé dans le coffre ou bien sous le capot du véhicule. Pour les véhicules légers les plus récents, le plein se fait au niveau de la trappe à carburant, avec une entrée réservée à l'AdBlue® à côté de celle du gazole. Pour obtenir ces informations, il vous est recommandé de consulter le manuel d’entretien de votre véhicule ou bien de demander conseils à des professionnels (concessionnaires et garagistes). 

 

Quand refaire l’appoint d’AdBlue® pour son Diesel ?

L’appoint d’AdBlue® va dépendre du volume du réservoir de votre véhicule. 

Votre tableau de bord comprend un voyant qui vous alerte lorsque vous devez remplir le réservoir d’AdBlue®. Cette alerte se déclenche lorsqu’il reste environ 2 400 km d’autonomie. Aucun risque de panne sèche, mais il vous est fortement recommandé de faire le plein dès que possible. Si le réservoir est complétement vide, votre véhicule ne redémarrera pas. Pour faire disparaitre ce signal d’alerte, il vous est suggéré de faire un appoint minimum d’AdBlue® de 5 L.

 

Où trouver AdBlue® ?

Actuellement, plus de 200 stations TotalEnergies disposent de pompes AdBlue® pour les véhicules légers. Ce produit est également vendu en bidon dans les stations-service ou sur notre e-boutique. 

Deux tailles de bidons d’AdBlue® (5 L et 10 L) sont disponibles et tous deux sont dotés d’un bec verseur pour éviter de gaspiller le liquide. 

Il est important de noter que l'AdBlue® dispose d’une date limite de conservation qui est indiquée sur le bidon.

 

 

 

Faites le plein d'actualités avec TotalEnergies !


Recevez chaque mois nos conseils, offres et bons plans...    

Je m'inscris à la Newsletter !