Skip to content

La création d’une station-service de A à Z

Après la signature d’un contrat pour la création d’une station de distribution de carburant sur un terrain d’aviation, de nombreuses étapes sont nécessaires pour arriver à la construction puis à la mise en service de la station. Les équipes commerciales et ingénierie de TotalEnergies sont mobilisés pendant 9 mois en moyenne, aux côtés de leurs prestataires, pour livrer une installation sécurisée, aux normes et fonctionnelle. 

 

1. APS (avant-projet sommaire)
C’est la phase d’études techniques qui se base sur de nombreux critères, et qui permet d’élaborer des plans, l’estimation budgétaire ainsi que le planning de réalisation :
> capacité de stockage envisagée (entre 50 et 150m3 pour l’aviation générale)
> type d’appareil distributeur (la taille des avions conditionne le débit nécessaire)
> le type de carburant distribué (AVGAS UL 91, AVGAS 100LL ou JET A-1)
> les formalités réglementaires (les stations sont des ICPE, installations classées pour la protection de l’environnement) et sont de ce fait soumises à des autorisations d’exploitation
> les standards internationaux comme les standards de Total et JIG

2. Echanges avec le client

3. Choix d’une option

4. APD (Avant-projet définitif)
L’option retenue fait l’objet d’études et plans très précis. Le diagnostic du terrain permet de définir toutes les contraintes techniques.

5. DCE (Dossier de consultation des entreprises)
Une fois l’APD validé, Total élabore un cahier des charges technique pour sélectionner les prestataires qui vont intervenir sur le chantier.

6. Appels d’offres
Les prestataires soumettent leur candidature. Les offres sont examinées et les meilleures sont retenues.

7. Phase de réalisation
Les travaux démarrent !
> déclarations administratives et obtention des permis et autorisations
> fouille (creusage du trou pour la cuve)
> bétonnage pour lester la citerne et dalage
> tuyauterie. Les soudeurs qualifiés n’utilisent que du métal inox qui n’altère pas la qualité du carburant.
> installation de l’appareil distributeur
> électrification (pour les éclairages, les détecteurs de fuite et d’hydrocarbures, et les automates lorsqu’il y en a)
> voirie (construction d’une voie d’accès à la station)

8. Tests de mise en service
> rinçage (le carburant circule dans la tuyauterie) et imprégnation (il reste pendant une semaine dans la cuve)
> échantillonnage : du carburant est prélevé et envoyé en laboratoire pour être analysé. Cette étape est indispensable pour vérifier qu’il n’a pas été altéré.
> simulation de plein
> tests des éclairages et des alarmes

9. Mise en service

10. Réception de chantier
Les équipes se rendent sur le terrain entre 1 et 3 mois plus tard pour relever d’éventuelles anomalies et les corriger

11. La station est considérée comme en service.

 

 

 

 

 

 

 

Faites le plein d'actualités avec TotalEnergies !


Recevez chaque mois nos conseils, offres et bons plans...    

                                                                                                                                                                                                                         Je m'inscris à la Newsletter !